Programme de Renforcement de l'Offre et de Développement de l’accès aux soins de Santé en République République du Congo

Quoi de neuf au PNAM et à la FEDECAME - du 14 sept au 09 octobre 2020

Nouvelle il y a 3 mois

Le PNAM a organisé un atelier de 10 jours, avec l’appui de l’USAID /CHEMONICS, du 20 au 27 Septembre, à Lubumbashi, qui rassemblait les CDR opérant dans les 10 provinces appuyées par USAID à savoir le Haut Katanga, Haut Lomami, Kasaï Centra, Kasaï Oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru, Sud Kivu, Tanganyika, et Kinshasa. Les discussions ont porté sur les bonnes pratiques de distribution et de stockage de médicaments, la mise en oeuvre du PAO de chaque CDR, le processus de recouvrement des coûts pour le capital médicament ainsi que le suivi et la coordination de rapportage de données dans INFOMED.RDC.

De Lubumbashi, le Directeur du PNAM a organisé une téléconférence, avec son personnel et les différents partenaires de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, sur l’organisation de l’atelier de planification et quantification nationale des médicaments et autres produits de santé. Il s’agissait de répertorier les types d’outils de quantification disponibles et déterminer le temps nécessaire pour l’apprentissage à l’utilisation de chacun. Par la suite, des multiples réunions ont été tenues pour continuer à préparer cet atelier ; notamment les discussions ont porté sur :

  • L’évaluation des 16 outils disponibles ;
  • L’harmonisation entre certains outils ;
  • La formation des groupes de formateurs ;
  • Le contenu de l’agenda, précisant aussi le temps imparti à l’apprentissage de l’utilisation de chaque outil, approuvé par catégorie des produits ;
  • Les critères de sélections des candidats formateurs ;
  • Le comité de sélection

Par ailleurs, le Directeur du PNAM a suivi en ligne une formation de formateur, octroyé par iPlus Academy, sur la plateforme RDC Académie. Cette plateforme, disponible en français dorénavant, dispose des modules de formation en :

  • Gestion de la chaîne d’approvisionnement pour les systèmes de santé ;
  • Quantification des produits de santé essentiels ;
  • Approvisionnement en médicaments et fournitures médicales.

La formation a consisté à naviguer à travers ces différents modules afin de maitriser l’utilisation de l’outil mais aussi de prévoir des réponses aux questions qui peuvent provenir du personnel en formation.

Ce même jour, le Directeur du PNAM a dirigé la réunion technique hebdomadaire de son équipe qui a examiné, entre autres, la mise à jour de la planification du T4, la formation en SIGL, le suivi du BCAF et des CDR etc. Il a fallu encore une fois prioriser des activités qui reprennent en même temps après le ralentissement dû à la COVID-19. Ainsi les formations en SIGL doivent être finalisées avant les formations de planification et quantification, dans les 6 pool des DPS, planifiées pour le mois de novembre 2020.

Une autre téléconférence a été organisée avec la Banque Mondiale où le Directeur du PNAM est revenu sur le retard des réalisations des activités dû à la COVID-19 ; aux ANO tardifs pour les 600.000$ pour la formation du SIGL dans les ZS qui doivent être suivies par celles qui se seront effectuées dans les FOSA.

Pour mémoire, la date du 31 décembre sonne la fin du projet PRSDHU. Il a rappelé l’impact de la lourdeur des procédures de la Banque Mondiale et l’absence de ses représentants au niveau opérationnel comme c’est le cas, par exemple de CORDAID et SANRU pour le Fonds Mondial et de CHEMONICS pour l’USAID.

Le Directeur du PNAM a aussi lancé une formation des cadres centraux du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) sur l’utilisation de la plateforme INFOMED.RDC. Pour rappel, INFOMED.RDC est un système d’alerte précoce basé sur le Web qui fournit des informations sur la chaîne d’approvisionnement aux programmes de santé publique afin d’appuyer une prise de décision basée sur des évidences. Cette plateforme est devenue incontournable pour le suivi et l’évaluation de la gestion de la chaîne d’approvisionnement des médicaments essentiels et autres produits de santé.

Toujours au sujet du SIGL, le PNAM a lancé des formations en INFOMED, avec l’appui du Fonds Mondial, dans les Zones de Santé de 4 provinces : Bas Uélé, Ituri (site de Bunia et site de Aru) et Maniema. Et récemment, le PNAM a produit des aides mémoires, avec l’appui de l’UNICEF, pour faciliter l’utilisation de l’INFOMED à tous les niveaux, en décrivant la tâche que chaque acteur concerné doit appliquer dans le système. Ainsi, pour le niveau des ZS, le PNAM a produit 2 pages pour l’encodeur et 4 pour le pharmacien et le MCZ ; 3 pages pour le niveau DPS et 3 pages pour le niveau national.

Du côté de la FEDECAME, le PCA a eu un entretien avec le chef de fil du Sous-Groupe Médicaments du GIBS, il y a 2 semaines, dans lequel il a communiqué les dates de l’atelier de consensus sur le cadre organisationnel qui ont été fixées du 29 au 31 octobre2020. Le PCA a aussi rencontré la COFED et a réitéré la volonté ferme de voir la FEDECAME réorganisée pour l’amélioration de la qualité des services du réseau. En effet, il a expliqué que ces dates n’ont pas été choisies au hasard ; c’est parce que le 26 octobre se tiendra le CA de la FEDECAME suivi l’AG, le 28 octobre. Tous les CDR seront donc présents pour participer aux discussions des changements.

Le PCA a eu également une réunion stratégique avec le Secrétaire General et l’AT PRODS/UE pour examiner les modalités qui doivent être mises en place pour le succès de l’atelier de démarrage pour la 2ème phase de la réorganisation. Mais aussi les discussions ont porté sur les dossiers en cours comme la construction du siège du Secrétariat Général, le suivi des CDR, les activités de la quantification et le véhicule spécifique de transport des produits de santé pour ASRAMES.

Plusieurs réunions ont été organisées entre la FEDECAME, la COFED, la DUE, et la DEP, ensemble ou avec seulement certains, toujours à la recherche des pistes de solutions aux problèmes causés par le ralentissement voire l’arrêt de certaines activités dû à la COVID-19.

En attendant l’octroi par le Ministère de la Santé du HUB KONKOLE pour l’entreposage des produits gérés par la FEDECAME, celle-ci a pu trouver de la place d’un peu plus que 500 m3, dans les entrepôts de Saint Sauveur, situés dans la concession de Procokin. ENABEL a financé le démergement à la hauteur d’une valeur de 5000 $. La FEDECAME gère un stock d’ENABEL de produits et équipement de trypanosomiase humaine africaine d’une valeur de 408.000 $.

Toujours dans le cadre de la recherche d’une solution durable pour l’entreposage des produits de santé gérés par la FEDECAME, la DPM a mis à sa disposition, une partie de l’entrepôt de la pharmacie centrale (Mama Yemo) dont l’estimation des coûts des travaux pour la mise aux normes s’élèverait à 120.000 $.

Dans la cadre de la globalisation, le Secrétaire Général de la FEDECAME a reçu les délégués de Universal Access Health Consulting Group et de MEDEOR, tous les deux ont d’abord contacté le Ministère de la Santé qui les a dirigés vers la FEDECAME. Cette demande de partenariat concerne l’appui technique au niveau d’approvisionnement, distribution et utilisation des produits de santé. LA FEDECAM E et le PNAM vont discuter sur les modalités et la faisabilité

Enfin, la FEDECAME a fait une livraison de la commande financée par ENABEL de 54 colis, d’une valeur avoisinant 25.000 euros, à l’hôpital de Saint Joseph à Kinshasa.

La CAMESKIN a distribué plusieurs colis de gel hydro-alcoolique et de masques, financés par l’UE, aux 35 Zones de Santé de la Province de Kinshasa. Ces produits sont distribués dans le cadre de la mise en oeuvre des mesures barrières contre la COVID-19.

Le chef de fil du Sous-groupe médicaments du GIBS a convoqué une réunion pour communiquer les dates du 29 au 31 octobre 2020 fixées par le PCA de la FEDECAME pour l’organisation de l’atelier de démarrage de la 2éme phase de la réorganisation. Il a demandé que chacun prenne ses dispositions pour ne pas rater ce rendez-vous. D’autres sujets ont été discutés, notamment l’état d’avancement des ateliers de :

  • Formation en SIGL qui sont en cours d’exécution ;
  • Formation en planification et quantification nationale dont l’UE a confirmé la disponibilité des fonds,
  • La revue du Plan Stratégique qui ne pourra pas avoir lieu cette année vue la reprise de plusieurs activités en même temps, après le ralentissement dû à la COVID-19.

Dans le cadre de l’amélioration de la qualité des soins, la DEP a organisé une formation des formateurs, en province du Kasaï Oriental et la province du Lomami, sur l’actualisation des contrats des structures à différents niveaux. En effet, ces contrats ont connu d’importantes modifications appelant ainsi un accompagnement par l’équipe du Ministère de la Santé et de l’Assistance Technique.

Enfin, le comité nouvellement créé de la rédaction de l’hebdo “Quoi de neuf au PNAM et à la FEDECAME vous salue. Il est composé de Jean-Claude DEKA LUNDU, le Secrétaire Général de la FEDECAME, Rosalie FANIYO, l’AT PRODS /UE et Camilia SEVE MENDES Assistante du Secrétariat Général et Chef de Service Administratif.

Ce comité choc entre en scène à partir de la prochaine rédaction.

 

Rosalie FANIYO, AT PRODS /UE, Appui au SNAME au PNAM et à la FEDECAME

“Promets peu, mais tiens exactement” Proverbe Norvégien

Evénements

Aucun événement en vue

Site web développé et maintenu par Wilo Ahadi